Différentes manières de se loger

Dernière mise à jour : le 2-11-2018

En Suède, il existe différentes formes de logements. Vous pouvez louer ou acheter un appartement. Vous pouvez louer ou acheter une maison. Vous trouverez ici des informations sur les différents types de logement qui existent.

  • Logements en location

    Il existe dans toutes les communes de Suède des agences de logement locales qui proposent des appartements en location. Ces agences peuvent être privées ou municipales. Une agence de logement municipale est déclarée d'utilité publique. Quelqu'un qui habite dans un logement en location s'appelle un locataire (hyresgäst). Dans ce cas, vous louez (empruntez) l'appartement d'un propriétaire (bailleur), c'est-à-dire la société propriétaire du logement.

    Si quelque chose est endommagé dans l'appartement

    Lorsque quelque chose se casse dans l'appartement, c'est le propriétaire qui doit prendre en charge la réparation. Par exemple, si la cuisinière ou le réfrigérateur existant dans l'appartement tombent en panne, le locataire (vous) n'a pas besoin d'en payer les frais. Mais, si c'est vous qui avez causé des dommages dans l'appartement, vous pouvez être tenu de payer les réparations. Normalement, une visite d'état des lieux (d'inspection) doit être effectuée dans le logement avant que vous vous y installiez. Cela pour que vous ne soyez pas obligé de payer pour des dommages causés par le locataire précédent.

    Différents types de contrats

    Il existe différents contrats de location pour les appartements. Un bail principal signifie que vous avez le droit de demeurer dans l'appartement aussi longtemps que vous le désirez. Un bail de sous-location signifie que le titulaire du bail principal vous loue l'appartement provisoirement.

    Les contrats au noir

    Les contrats au noir sont des contrats de location qui sont vendus et achetés contre une somme d'argent. En Suède, il est interdit aux propriétaires ou locataires de recevoir de l'argent ou de vendre des contrats de location. Toute personne qui demande paiement pour un contrat de location se rend coupable d'un délit pour lequel elle est passible d'une peine de prison.

    Le droit de résiliation du locataire

    En tant que locataire, vous avez toujours le droit de résilier le bail de votre appartement de location si vous souhaitez déménager. Après la résiliation de votre contrat, vous devrez sans doute continuer à payer pour l'appartement pendant un certain temps. C'est ce qu'on appelle la période de préavis. La période de préavis est généralement de trois mois, sauf indication contraire dans le contrat. La période de préavis commence le mois qui suit la date à laquelle vous avez résilié le contrat de location.

    Droit du propriétaire de donner congé au locataire

    Dans certains cas, le propriétaire a le droit de résilier le contrat du locataire. Cela peut arriver dans les cas suivants:

    • loue ou laisse l'usufruit du logement à quelqu'un d'autre sans la permission du propriétaire.
    • utilise le logement à d'autres fins que d'y habiter, par exemple, pour mener des activités criminelles ou commerciales à grande échelle à partir du logement.
    • est responsable de l'envahissement du logement par la vermine ou du non signalement de cet état de fait.
    • refuse de laisser le propriétaire entrer dans le logement, sans avoir une raison qui le justifie, par exemple en cas de réparations.
    • néglige l'entretien du logement.
    • ne respecte pas les conditions spécifiées dans le bail.
    • a plus d'une semaine de retard pour payer son loyer.
  • Le logement coopératif

    Un logement coopératif est un logement pour lequel il faut payer un apport. Cela signifie que vous achetez une part dans l'asso­ciation qui possède l'immeuble (la maison). Vous devenez alors membre de l'association et vous avez le droit d'utiliser l'apparte­ment.

    Lorsque vous habitez un logement coopératif, vous payez une cotisation mensuelle à l'association. Si vous avez souscrit un emprunt pour cet appartement, vous devez aussi payer les intérêts et les amortissements à la banque.

    Il existe, dans les communes, des agents immobiliers et des agences de logement locaux qui publient les annonces d'appartements en vente. Les présentations de municipalités indiquent souvent les noms des sociétés immobilières locales. Il est également possible de rechercher soi-même les appartements coopératifs à vendre sur Internet.

  • Les maisons particulières

    En Suède, il possible d'acheter ou de louer une maison. Si vous désirez acheter une maison, les prix peuvent varier très fortement entre les grandes villes, les petites localités et les zones rurales. Il existe, dans chaque commune, des agences immobilières qui indiquent les objets en vente. Il est également possible d'acheter un terrain et d'y faire construire votre propre maison.

    Les sites des communes donnent le plus souvent des informations sur les maisons et les terrains qui sont à vendre.

  • La sous-location

    La sous-location est fréquente en Suède. Cela signifie que le titulaire du bail principal vous sous-loue son appartement. Vous pouvez aussi sous-louer chez les propriétaires d'un appartement coopératif ou d'une maison.

    Si vous désirez sous-louer, il est important de savoir si le propriétaire a approuvé la sous-location.

    N'oubliez pas de signer un contrat si vous sous-louez. Si vous n'avez pas signé de contrat, vous pouvez être obligé de déménager si le détenteur du bail principal l'exige. Avant de signer un contrat, il est important de connaître vos droits en tant que sous-locataire.

  • Sous-louer une chambre

    Il est également possible de sous-louer une chambre dans l'appartement ou la maison d'une autre personne. Vous habitez alors avec la personne qui détient le bail principal ou qui possède la maison. Cela s'appelle sous-louer une chambre. Les règlements et le délai de préavis s'appliquent même lorsqu'il s'agit d'une sous-location de chambre. C'est pourquoi il faut signer un contrat lorsque vous désirez sous-louer une pièce chez quelqu'un.