L'assistance financière aux familles

Dernière mise à jour : le 19-9-2018

Ce matériel est extrait du livre Sur la Suède.

Les familles avec des enfants peuvent demander à obtenir des allocations de logement, des allocations parentales, des pensions alimentaires et des allocations de soins de la Caisse de sécurité sociale.

Toutes les familles avec des enfants en Suède recoivent des allocations parentales. Les allocations de logement sont données aux personnes qui ont des revenus bas et des loyers élevés. Les allocation de soins sont accordées aux personnes qui ont des enfants qui ont des déficiences. Si vous êtes divorcé et que vos enfants ne vivent que chez vous, l'autre parent doit vous payer une créance alimentaire. Cette créance doit payer une partie des charges de l'enfant. Si l'autre parent ne vous paye pas ou que ses revenus sont très bas, vous pourrez au lieu de cela demander des subventions à la Caisse de sécurité sociale. On appelle cela une pension alimentaire.

L'assurance parentale

Le congé parental donne, pendant un temps, aux parents qui travaillent la possibilité de ne pas travailler pour s'occuper de leurs enfants. Le parent qui reste à la maisons pendant les premiers temps de la vie de l'enfant reçoit de la part de l'Agence suédoise de la sécurité sociale une indemnité de congé parental.

Il est courant que les hommes aussi prennent un congé et ne travaillent pas (ou font une pause dans leurs études) pour rester à la maison avec leur enfant. Il y a cependant toujours plus de femmes que d'hommes qui restent à la maison avec leur enfant. Pour encourager une répartition plus égalitaire des jours de congé parental, il existe des jours réservés qu'il n'est pas possible de céder à l'autre parent.

Vous pouvez recevoir des allocations d'éducation pendant 480 jours. Durant les premiers 390 jours vous recevrez environ 80 pourcent de votre salaire. Pendant les 90 jours restants, vous recevrez 180 couronnes suédoises par jour.

Les parents qui n'ont pas de travail ou qui ont des revenus bas ont droit à 250 couronnes suédoises par jour pendant une période de 480 jours. Le père ou l'autre parent d'un nouveau-né a le droit de rester chez lui et ne pas aller au travail et recevoir une pension de la Caisse de sécurité sociale pendant dix jours à la naissance de l'enfant.

Les parents nouvellement arrivés avec des enfants peuvent demander une allocation de congé parental s'ils se sont installés en Suède. Le montant de l'allocation dépend de l'âge de l'enfant.

Si vous travaillez vous pouvez aussi recevoir des allocation d'éducation quand votre enfant est malade et ne peut pas aller à la maternelle ou à l'école. On appelle cela l'allocation temporaire d'éducation et soins d'enfants, VAB. Dans ces cas-là vous recevrez 80 pourcent de votre salaire. Vous pouvez utiliser un maximum de 120 jours de VAB par an.

Temps de travail plus court

Les personnes ayant des enfants de moins de 8 ans ou des enfants qui n'ont pas encore terminé la première année d'école ont droit à un temps de travail plus court. Cela veut dire que vous pouvez, par exemple, travailler six heures par jour au lieu de huit.

Protection des salariés

La loi interdit aux employeurs de donner moins de chances à une candidate à un poste enceinte qu'aux autres. Il est également illégal de licencier quelqu'un pour cause de grossesse.

Allocation parentale et bourse/aide d'études

La caisse de Sécurité sociale verse une allocation familiale pour tous les enfants. La première allocation est versée un mois après la naissance de l'enfant ou un mois après l'arrivée de l'enfant en Suède. L'allocation familiale est versée jusqu'à ce que l'enfant ait 16 ans. Un supplément famille nombreuse est versé lorsque la famille est composée de deux enfants ou plus. Le montant du supplément famille nombreuse dépend du nombre d'enfants que vous avez. Les allocations familiales sont versées autour du 20 de chaque mois. Si les deux parents ont l'autorité parentale conjointe sur l'enfant, ils se partagent l'allocation et reçoivent donc chacun 625 couronnes par mois. Cette disposition s'applique aux enfants nés à partir du 1er mars. Si l'enfant est né avant le 1er mars, l'allocation est versée au parent qui a donné naissance à l'enfant. Si vous avez l'autorité parentale exclusive sur l'enfant, vous recevez la totalité de l'allocation, soit 1 250 couronnes par mois. L'allocation familiale et le supplément famille nombreuse ne sont pas imposées.

Vous toucherez des allocations familiales pour votre enfant jusques et y compris le trimestre durant lequel il aura 16 ans. Les jeunes de 16 à 20 ans qui font des études secondaires au lycée reçoivent une allocation d'études. L'allocation d'études est aussi de 1 050 couronnes par mois, elle est versée 10 mois sur 12, de septembre à juin. On peut, au maximum, toucher une allocation d'études jusques et y compris le semestre de printemps de l'année de ses 20 ans. De nombreuses absences non justifiées peuvent remettre en cause le droit à l'allocation d'études. Pour les jeunes de 16 à 18 ans, l'allocation d'études est versée aux parents. Une fois que le jeune a 18 ans et devient majeur, l'allocation d'études lui est versée directement. Si la famille a de faibles revenus, l'élève peut avoir droit à une allocation complémentaire.

C'est le Comité central de subvention aux étudiants, CSN, qui gère les bourses d'études.

Les personnes de nationalité étrangère qui font des études au lycée doivent faire une demande d'obtention de droit fondamental pour recevoir des bourses d'études.

Les allocations de logement pour les familles

Si vous avez des enfants vous avez droits à des allocations de logement. Vous devez vivre et être inscrits à la fiche d'état civil en Suède pour pouvoir recevoir des allocations de logement.

Votre droit ou non à des allocations de logement et le montant de ceux-ci dépendent du nombre de personnes dans votre famille. Cela dépend aussi du montant de votre loyer et de combien vous gagnez.

IIl est important d'informer la Caisse de sécurité sociale si le montant de vos revenus change. Autrement vous risquez d'avoir à rembourser l'argent.