Droits et devoirs

Dernière mise à jour : le 26-6-2019

Tous les êtres humains ont des droits en tant qu'êtres humains. Il incombe à l'état de respecter, de protéger et de promouvoir ces droits. L'état est donc le garant de ce qu'on appelle souvent les droits de l'homme mais il n'est pas le seul à devoir les respecter, les protéger et les promouvoir.

Chaque individu a une responsabilité envers ses semblables. En pratique, cela signifie que l'on ne peut jamais utiliser ses droits d'une manière qui implique la violation des droits d'autrui. Cela s'applique, par exemple, à la liberté d'expression. Toute personne a le droit d'exprimer ses opinions, mais la liberté d'expression ne peut pas être utilisée pour violer les droits humains d'une autre personne. En Suède, il existe par exemple une législation qui interdit l'incitation à la haine. Inciter à la haine, c'est diffuser, menacer ou exprimer un mépris fondé, par exemple, sur la couleur de la peau, la religion, l'orientation ou l'identité sexuelle.

Un autre exemple est la liberté de religion. Toute personne a le droit d'avoir une religion ou une croyance. Cependant, cette liberté ne doit pas s'exercer d'une manière qui viole d'autres libertés et droits fondamentaux. Cela vaut également pour le droit de pratiquer sa culture. Il est ainsi, par exemple, interdit de pratiquer la mutilation génitale féminine. Faire des préparatifs dans ce sens et même avoir connaissance de tels préparatifs sont également des délits punis pas la loi.

Le droit de libre accès à la nature, qui donne à tout le monde le droit de profiter de son environnement naturel, est un autre exemple de droit qui, en Suède, implique aussi des devoirs. Il est en effet du devoir de chacun de respecter la flore et la faune si l'on veut pouvoir jouir des plaisirs de la nature. En Suède, il existe également des devoirs liés au droit au logement (obligations du locataire), au droit au travail (obligations de l'employé), au droit à la sécurité sociale et à des conditions de vie satisfaisantes, c'est-à-dire, entre autres, le droit à bénéficier du système d'assurance sociale (obligations liées aux allocations et prestations).